14ème congrès statutaire du Syndicat National des Agents des Douanes : Confiance renouvelée à l’équipe du Colonel Ibrahim Yacouba


Du 25 au 26 décembre 2009, se sont tenues, à Niamey, les assises du 14ème congrès statutaire du Syndicat National des Agents des Douanes (SNAD). Plus d’une centaine d’agents ont participé à cette rencontre placée sous le thème : «Douane et Intégration africaine». Le Secrétaire Général du Ministère de l’économie et des Finances, les responsables des syndicats amis étaient tous à l’ouverture de ce congrès pour marquer leur solidarité vis-à-vis du SNAD.

Le Secrétaire Général du SNAD

Outre l’examen et l’adoption des textes, les congressistes ont procédé au renouvellement du bureau exécutif national de leur syndicat et formulé plusieurs recommandations et résolutions. 119 délégués ont été appelés à départager deux candidats à savoir le Secrétaire Général sortant, le Colonel Ibrahim Yacouba et un nouveau postulant, le Colonel Mounkaïla Adamou. A l’issue du vote, la confiance fut renouvelée à Ibrahim Yacouba qui a été réélu avec 66 voix contre 45 pour son challenger. Tout son staff a été pratiquement reconduit à quelques exceptions près. Une commission chargée du contrôle financier comprenant trois membres a été également mise en place.

L’atmosphère de ce 14ème congrès était pourtant tendue au départ avant que la sérénité ne revienne dans les rangs des agents des douanes qui mettront l’intérêt général au dessus de toute considération. Le Secrétaire général sortant en avait conscience et l’a relevé dans son discours d’ouverture. «Je suis d’autant plus heureux et même plus fier que notre syndicat, après 45 ans d’existence, tient ses assises les plus importantes dans son propre siège. Personne n’a pu le faire avant dans notre pays…», a-t-il indiqué avec force, à l’ouverture du congrès. Poursuivant son allocution, il a ajouté que «nous sommes sûrs de n’avoir pas été parfaits. D’ailleurs la perfection ne relève pas des humains et c’est bien connu. Mais nous sommes aussi convaincus de n’avoir lutté que pour l’intérêt général et pour l’amélioration de l’image de notre corps».

Évidemment, le bilan moral et financier de gestion du Colonel se caractérise par l’adoption du statut autonome du personnel des douanes, la construction d’une cité des douanes, la dotation des agents en armes individuelles et l’ouverture d’une école des cadres des douanes. Un bilan qui se passe de tout commentaire et qui a plaidé en faveur de l’équipe sortante. En reconduisant l’équipe sortante, les agents des douanes espèrent d’elle relever les défis auxquels fait face le personnel douanier, notamment les violations répétées de certaines dispositions du statut autonome, la tentative rampante du pouvoir à céder les magasins sous-douanes à la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat du Niger, l’insuffisance de véhicules tout-terrain et des logements pour les agents de l’intérieur du pays. Or, tous ces défis ne peuvent être relevés que si les agents des douanes, qui doivent mobiliser plus de 120 milliards de francs CFA conformément au budget 2009, sont dans les conditions. Le gouvernement a, à travers le ministre de l’Economie et des Finances, Ali Mahamane Lamine Zeine, pris l’engagement d’accompagner la douane dans sa mission importante de mobilisation des ressources dans notre pays.

Mamane Abdou

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :