LETTRE OUVERTE AUX NOUVELLES AUTORITES DE LA REPUBLIQUE DU NIGER


Chers frères en armes du NIGER,

Comme vous le savez, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest du continent africain, tous les peuples épris de liberté ont applaudit votre arrivée au pouvoir, contrairement aux apparatchiks de l’U.A., des Nations Unies et de l’Union Européenne.

La démonstration de la rue nigérienne a parlé en votre faveur samedi dernier. L’opposition béninoise, que je représente, vous a adressé une lettre de soutien. Par conséquent, nous adhérons totalement à votre décision salutaire pour le peuple frère du Niger.

Toutefois, pour parfaire votre action et avant la transition démocratique souhaitable au Niger, nous vous demandons de bien vouloir dénoncer certains accords signés par le despote TANDJA.

Parmi ces accords qui nous préoccupent, figurent la concession du dernier gisement de l’Uranium accordée à la société française AREVA et l’O.C.B.N. donnée en guise de remerciement à la françafrique par le tandem Yayi Boni/Tandja.

En effet, eu égard au délestage récurrent dans notre sous-région, avec l’uranium de votre pays, il convient de demander à AREVA de construire une centrale nucléaire au Niger pour fournir de l’électricité à toute la sous-région, à moindre coût.

Franco-Béninois résident en France, voici ce que je lis sur ma facture d’E.D.F. De février 2010:

• Montant TTC à payer pour deux mois de consommation: 67,01 €, soit 43.556, 00 FCFA. Soit encore, 21.778, 00 FCFA/mensuels. Il s’agit, bien entendu, d’une moyenne !!! Combien de ménages africains, en général, du Niger en particulier peuvent payer ce qu’il faut bien appeler une rançon ???

Un astérisque me précise les faits suivants:

• Origine de l’électricité vendue par E.D.F.: 82,9% nucléaire !!!

Je vous en passe du reste de la production. Sachant que la France ne produit pas d’uranium qui sert à faire tourner les centrales nucléaires, je constate que je nourris les intérêts français sans aucun bénéficie pour mon peuple frère du Niger. Quelle insolence !!!

Alors, mes chers frères du Niger, il faut corriger cette anomalie qui fait de votre pays, le plus misérable de la planète malgré vos sous-sols qui regorgent de tant de miséricordes.

Concernant l’O.C.B.N., depuis 1959, le rail devrait relier Niamey à Cotonou, pour le bonheur de nos populations frères et intimement liées par l’histoire. Il n’en a rien été.

http://illassa-benoit.over-blog.com/

Pour toutes ces différentes raisons, vous devez assainir le Niger avant toute avancée démocratique. Nous sommes prêts et déterminés à vous aider dans dans ce sens, à condition que vous nous en fassiez la demande.

Très cordialement,

Benoît ILLASSA

Membre de l’Opposition Béninoise (UN)

Paris, le 23 février 2010

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :