Ali Badjo Gamatié évacué en France Maladie réelle ou simulacre d’évasion ?


Du pavillon de la Francophonie sis dans l’enceinte de l’Hôpital National de Niamey où il séjournait depuis son évacuation le jeudi 4 mars dernier, l’ancien locataire de la primature, Ali Badjo Gamatié a été transféré en France pour subir des soins plus appropriés. De quoi souffre le « bakin nassara » de la « Refondation de la République » ?

Nous ne le savons pas pour le moment. Est-il vraiment malade à ce point ? Nombreux sont les Nigériens qui en doutent et pour lesquels, cette maladie n’est qu’une astuce pour Ali Badjo Gamatié de filer douce pour échapper à la moralisation qu’envisage le Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie. N’oublions pas que Gamatié était avant sa nomination en tant Premier Ministre de la « Refondation » Conseil Spécial du Président de la République pour les questions minières. Il avait aussi assumé la lourde responsabilité de Ministre de l’Economie et des Finances durant le premier mandat de Mamadou Tandja, un passage critiquée et décriée par l’opposition de l’époque. N’oublions pas aussi qu’il est l’une des pièces maîtresses de l’affaire dite fonds d’aide à la presse 2001 qui vu l’incarcération de l’ancien Premier Ministre Hama Amadou à la prison de haute de sécurité de Koutoukalé pendant environ 10 mois. Ali Badjo Gamatié a des raisons pour disparaître et se faire oublier.

Paru dans Le Courrier N°95

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :