La refondation et les sales dossiers miniers Il était une fois Ibrahim Hamidou, Hadia Toulaye Tandja


Ils sont inquiets, très inquiets même les Tazartchistes. Hier, c’est le petit Moctar Kassoum, représentant de la jeunesse de la « Refondation » qui a montré son nez sur les écrans des télévisions privées de la place, histoire de remonter en selle. Peine perdue. Auparavant, ce fut Ibrahim Hamidou qui était monté au créneau, dans un dernier sursaut, pour tenter de remuer le couteau dans la plaie. Et cette réapparition du Directeur de Publication de « Tribune du Peuple » de rappeler à notre souvenir les sales dossiers miniers dans lesquels il est trempé jusqu’au cou avec un des enfants de Mamadou Tandja, le nommé Hadia Toulaye.

Laissez mouton courir, Tabaski viendra, dit l’adage. Voyons voir ces casseroles qui traîne Ibrahim Hamidou…

Il s’agit deux (2) affaires de gros sous révélées dans la presse dans laquelle est trempée le Directeur de Publication du journal « Tribune du Peuple » Ibrahim Hamidou et le nommé Hadia Toulaye Tandja. Tenez, la première affaire se passe au sein de la Société Anonyme dénommée « NIGER URANIUM Ventures Sa constituée par trois actionnaires : ARICA RESSOURCES S.A ayant son siège social à Perth en Australie représentée par Monsieur AGBOATI KODJO PAUL, MULTIMEDIA ET COMMUNICATION représentée par le très tazartchiste IBRAHIM HAMIDOU et un troisième actionnaire en la personne d’un autre KODJO PAUL (très probablement un membre de la famille du KODJO PAUL cité un peu plus haut). Suivez nous pour comprendre bien l’arnaque. AGBOATI KODJO PAUL de AFRICA RESSOURCES succombe sous le charme de IBRAHIM HAMIDOU de MULTIMEDIA ET COMMUNICATION et lui attribue 25% des actions souscrites dans le capital de NIGER URANIUM Ventures Sa et 5 millions USD (environ 2 milliards de FCFA). Puis comme par enchantement tombe « Alice au pays des merveilles ». Alice ici s’appelle HADIA TOULAYE TANDJA à qui doit revenir obligatoirement 50% des 25% des actions et des 5 millions US attribués à IBRAHIM HAMIDOU. Ce n’est pas fini. L’affairisme va continuer. MULTIMEDIA COMMUNICATION SARL donc IBRAHIM HAMIDOU cède 150 de ses parts sociales qu’il a dans AFRICAN URANIUM SARL à BRINKLEY MINING PROJECT 7 LIMITED pour une valeur d’un montant qui s’élève à 4 millions USD. Et cette fois encore, Monsieur 50% à savoir HADIA TOULAYE TANDJA s’en sort avec 2 millions USD. Et comble d’amateurisme, les papiers ont été signés le même jour c’est-à-dire le 23 janvier 2008.

Voilà donc le journaliste IBRAHIM HAMIDOU milliardaire en l’espace de quelques mois, lui qui récemment négociait son pain dans les couvertures médiatiques de l’électrification rurale. Voilà également HADIA TOULAYE TANDJA milliardaire sans doute du fait du hasard, celui d’être le FILS A PAPA PRESIDENT. Combien d’autres affaires similaires ont –ils été traitées quand on sait que plusieurs permis miniers ont été distribués sous le régime de Mamadou Tandja ?

Il n’y a pas à paniquer Tchiémogo, les Nigériens et le CSRD t’ont à l’œil. Et la frontière Niger Burkina est bien surveillée.                                       Norbert

Paru dans Le Courrier N°95

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :